05 59 70 39 70 direction@saintjo64.fr

Fouad Hassoun est venu témoigner au lycée Saint-Joseph d’Ustaritz ce lundi 13 avril 2014.

En 1986, Fouad Hassoun, étudiant en médecine, alors âgé de 17 ans, perd la vue dans un attentat à Beyrouth, au Liban.  Le jeune homme était emprisonné dans sa haine et son désir de vengeance. Aujourd’hui apaisé, il nous invite à suivre son chemin : accepter, avancer et pardonner.

« Le pardon n’est pas seulement une exigence chrétienne, il est dans la nature de l’homme, comme le rire et les larmes. Tout le monde en est capable, il suffit d’y croire. »

« Le pardon mène à l’amour».

%d blogueurs aiment cette page :