Les premières à Paris

Publié le 4 Déc, 2017

Les premières à Paris

Imaginez-vous, un mercredi matin d’octobre à Paris… L’aube se lève, le temps est clément, le soleil est bien présent, même s’il faut le deviner derrière une brume plus que douteuse. Il est environ huit heures et demie, nombre de personnes s’engouffrent dans la station « Pyrénées » de la ligne 11 à Belleville, à moins que ce ne soit la station, elle-même, qui les engouffre. Chacun attend, impassible et un peu hagard, l’arrivée de la rame de métro.

Tout à coup, une « furie » débarque sur le quai. C’est un long cortège de jeunes aussi enthousiastes qu’observateurs inquiets de ces lieux nouveaux et malodorants. Des appels fulgurants traversent la station : « Les Granola(s), on se compte ! »… «  Les Jaunes ! » plus loin : «  Pom’potes, on se regroupe ! »… « 1, 2 , 3…4… ». La scène est irréelle pour les locaux, voire même, dérangeante pour certains. Le métro arrive puis s’immobilise, c’est l’abordage :  «  On rentre ensemble, on sort ensemble ! » Les gens présents dans la rame se lèvent comme un seul homme et s’écartent pour nous laisser rentrer. Mieux vaut pour leurs pieds. Les jeunes lycéens de St Jo se sont vite adaptés au rythme peu enviable des transports en commun parisiens dès leur arrivée à la gare Montparnasse le lundi 16 octobre.

Le périple avait d’abord débuté par une mini-croisière en bateau-mouche à partir du pont de l’Alma. Par un temps des plus propices, nous avons glissé sur la Seine pour admirer l’île de la cité, Notre-Dame, le vieux Paris… En fin de journée, une balade le long des quais nous amène devant la pyramide du Louvre puis à l’hôtel de ville. Les lumières de la cité transfigurent alors Paris. La place s’illumine, des chants improvisés réunissent le groupe et attirent l’attention enjouée d’une cohorte de touristes asiatiques qui immortalisent le moment par de nombreuses photographies. St Jo fait le buzz. La journée a été longue ; elle se termine plein d’émotion grâce à la voix et les accords de guitare de Justine qui s’élèvent dans le patio de l’auberge de jeunesse. Avons-nous conquis Paris ou Paris nous-a-t-elle adoptés ce soir-là ?

NOTRE DAME

Mardi 17 octobre, la cité des sciences et de l’industrie nous ouvre ses portes, les expositions présentées (mobilité des hommes, énergies renouvelables) répondent aux attentes des programmes de SVT, physique et géographie. Les expériences proposées et les ateliers (son / lumière) ne manquent pas de surprendre. Notre cortège se déplace ensuite vers le Trocadéro, la Tour Eiffel puis vers les Champs-Elysées et l’Arc de Triomphe. La plus belle avenue du monde s’offre à nous. C’est l’aurore, la cité revêt à nouveau sa parure de lumières.

ARC DE TRIOMPHE

La journée du mercredi 18 octobre restera une des plus enrichissantes et des plus fortes en émotions. Elle débute sous les auspices de la beauté, le musée d’Orsay nous accueille sous sa voûte d’ancienne gare : d’une salle à l’autre, les œuvres de Van Gogh, Degas, Gauguin, Rodin, Manet, Toulouse-Lautrec ou Renoir se succèdent. C’est majestueux… « C’est trop stylé» !

Après un déjeuner pris place des Vosges, nous nous rendons dans les locaux de l’Union des Déportés d’Auschwitz. Nous entrons dans une salle un peu étroite, M. Victor Perahia nous y rejoint. Il a été arrêté avec ses parents à neuf ans en 1942 ; son père disparaît à Auschwitz, lui, survit par amour pour sa mère à plusieurs camps dont celui de Bergen-Belsen. Il nous délivre le récit de son enfance volée. Le temps se fige. Raphaël Esrail, président de l’association, nous rejoint à son tour. Bien que souffrant, il témoigne sur sa déportation puis adresse un message plein d’humanité aux élèves sur l’importance de la mémoire. Peio vient honorer nos deux hôtes en  dansant l’Aurresku. Les deux rescapés très émus par la démarche nous remercient chaleureusement. Les jeunes rejoignent ensuite le mémorial de la Shoah qui prolonge et illustre les témoignages par ses expositions. La soirée se termine par un quartier libre dans le quartier du Marais.

AURRESKU

Le jeudi 19 octobre, le groupe se rend au musée des Invalides : les expositions sur les deux conflits ou l’hommage à De Gaulle, le tombeau de Napoléon  nous rapprochent encore de l’histoire nationale. L’après-midi est toujours ensoleillé, le temps idéal pour visiter Montmartre : le Sacré-coeur, la place du Tertre, le quartier des artistes. Après un repas succulent dans un troquet parisien (« les petites canailles »), la soirée reste artistique avec la représentation théâtrale : «  Et pendant ce temps, Simone veille », soixante ans de féminisme revisités avec beaucoup d’humour. Polémiques, clichés et histoires de progrès sociaux se succèdent. Une fois la représentation terminée, la salle se vide, les spectateurs s’en vont ; cependant, les actrices entourées par nos élèves prolongent la soirée devant le théâtre, des selfies, des rires… Avant de se quitter, une des actrices nous confie : « vous savez que vous avez de très bons jeunes, vraiment de très bons jeunes ».

MAIRIE

La phrase résume bien ce que nous avons pu vivre et observer sur l’état d’esprit du groupe tout au long du séjour. Pourtant, la vie est loin d’être un long fleuve tranquille dans Paris intra-muros. Les jeunes étaient ravis de retrouver notre région vendredi, fatigués d’une semaine riche en évènements mais pleins de souvenirs qui resteront ad vitam aeternam.

GROUPE LOUVRES

 

Lire la suite »

Sortie culturelle en BTS NRC

Publié le 16 Mar, 2017

Sortie culturelle en BTS NRC

Après une longue période de stage pour les deux promotions de BTS Négociation Relation Client, les étudiants avaient quelques difficultés à se remobiliser et à reprendre leurs marques au lycée. Une sortie en Espagne a été proposée et organisée par un étudiant de deuxième année David Lys, à laquelle l’équipe éducative a totalement adhéré.

Lire la suite

L’objectif fixé était :

  • Redynamiser la promotion des BTS 2016 – 2017 en apportant convivialité et échange, étudiant à étudiant et professeur à étudiants ;
  • Inciter les étudiants à la découverte de l’art contemporain.

La destination choisie a été la ville de Bilbao. Le groupe a déjeuné dans le vieux quartier de la ville et qu’il a ensuite visité.  La journée s’est poursuivie par la visite du musée du Guggenheim.

 

Le bilan de cette activité est très positif. Les étudiants ont vraiment apprécié de couper le temps scolaire par un temps d’échange.  Cette sortie a également permis à de nombreux étudiants de découvrir ce musée d’art contemporain  et une exposition temporaire sur expressionnisme abstrait, mais aussi une ville attractive et dynamique proche de chez nous.

 

Lire la suite »

“Atte hil aurretik” antzerkia / Pièce de théâtre “Atte hil aurretik”

Publié le 2 Fév, 2017

“Atte hil aurretik” antzerkia / Pièce de théâtre “Atte hil aurretik”

Lehen elebidunak “Atte hil aurretik” antzerkiaren parte baten ikustera joan dira Luhusoko Harri Xuri gelara, azaroaren 21ean (Beheko Larraine konpainia nafartarra).

Les élèves bilingues de première sont allés voir un extrait de la pièce de théâtre « Atte hil aurretik » à la salle Harri Xuri de Louhossoa le 21 novembre (Compagnie Beheko Larraine de Navarre).

Atte hil aurretik

Sinopsia

Maxusek bere biloba Aneri gauero ipuin bera kontatzen zion. Bi hilabete egin ditu ordea historio hori azkenekoz entzun zuenetik.

Ihauteriak hemen dira berriz eta urtero bezala Erremosenea baserriko harategian ospatzeko erabakia hartuko du Anek. Bere amatxik utzitako hutsuneak eta ihauteriek sakonki zirikatuko dute Ane, oheratzean entzuten zuen ipuin hark ezkutuan zeraman benetako esanahia agerian utziz.

 

Lire la suite »

Uzta hitza festibala

Publié le 19 Jan, 2017

Uzta hitza festibala

Azaroaren 23an, UZTA HITZA Uztaritzeko herriko etxeak antolatu festibalean parte hartu dute terminaleko ikasle elebidunek.

Hain zuzen ere, ia lehenean ziren ikasle elebidunek Tolosako (Uztaritzerekin senidetua den Gipuzkoako hiria) hiru ikastetxerekin egin zuten itrukaketa bat, MEMORIA HISTORIKOAren inguruko lanketa bat eginez. Hau da trukaketa horren helburua linguistikoa, pedagogikoa baita kulturala ere zen.

Aurten ikasleek gonbita ukan dute Uzta Hitzan trukaketa honen berri emateko, haien bizipenetatik abiatuz eta bi egun horien nondik norakoa azalduz. Jende anitz bildu da gaualdi horretan, eta ikasleek arras ongi burutu bute haien eginbeharra.

Uzta hitza

 

Le 23 novembre, les terminales bilingues du lycée ont participé au festival UZTA HITZA organisé par la mairie d’Ustaritz.

En effet, ces élèves ont participé en avril dernier à un échange linguistique culturel et pédagogique avec la ville de Tolosa qui est jumelé avec Ustaritz. Lors de cet échange les élèves ont mené un travail au sujet de la MEMOIRE HISTORIQUE.

De ce fait, les élèves ont été invité au festival UZTA HITZA pour raconter le déroulement de ces deux jours d’ échange. La soirée a été un succès puisque beaucoup de monde est venu écouter les jeunes qui ont très bien accompli leur mission.

Hona gaualdi honen oroitzapen zenbait argazkitan/ Voici quelques photos de la soirée :

Lire la suite »

Uztaritze – Tolosa trukaketa / Echange Tolosa – Ustaritz

Publié le 24 Mai, 2016

Uztaritze – Tolosa trukaketa / Echange Tolosa – Ustaritz

San Josepe lizeoko 1. eko ikasle elebidunekin proiektu bat ereman dugu, Uztaritzeko herriko etxe eta Gipuzkoako Tolosako herriko etxearekin. Hain zuzen ere Uztaritze eta Tolosaren arteko senidetzea 1989an elikatzen hasi ziren eta, haren haritik, 1.eko ikasle elebidunek Tolosako hiru ikastetxeetako (Laskorain Ikastola, Hirukide ikastetxea eta Orixe institutua) gazteekin trukaketa bat egin dute.

Les Premières bilingues du lycée Saint Joseph ont participé a un projet avec les mairies d’Ustaritz et de Tolosa en Guipuscoa. En effet, ces deux villages étant jumelés depuis 1989, les élèves ont participé à un échange avec trois établissements de Tolosa (Laskorain, Hirukide, Orixe).

Trukaketa honek helburu kultural eta linguistikoak ukan ditu, baita pedagogikoak ere, bertan lan bat ereman baitute memorioa historikoari buruz, tailer moduan.

Trukaketa hori apirilaren 28 eta 29an egin da Tolosan.

Cet échange qui a eu lieu les 28 et 29 avril à Tolosa, avait des objectifs culturels, linguistiques mais aussi pédagogique puisque les élèves ont mené un travail sur la mémoire historique.

Egonaldiaren oroitzapen batzuk argazkitan/ Quelques souvenirs en photo :

 

  • 28 arratsaldean Tolosako ikasleekin ezagutza-aktibitateak. / Activités pour faire connaissance le 28.

 

activité2

 

 

  • Tolosaren bisita. / Visite de Tolosa

 

visite

visite

 

  • 29a, ostirala / Vendredi 29

-Talde lana : Tolosako eta Uztaritzeko gaztetxoek bi herrietako memoria historikoa lantzen

-Travail de groupe sur la mémoire historique

travaux groupe

 

 

  • Arratsaldean arraunketa saioa Oria ibaian. / Après midi traînières / canoë sur le fleuve Oria.

 

 

 

 

Lire la suite »